CAD - dollar canadien (Changer)
Français (Changer)

My Cart (0)

L’art amérindien des grandes familles autochtones américaines

Inspiré de la tradition et de la nature, l’art amérindien détonne par son caractère authentique. Bien que les supports et les formes varient d’une culture à l’autre l’esprit du respect des ancêtres et de l’environnement demeure. Ces thèmes sont donc représentés dans la sculpture sur pierre et sur bois, à travers les bijoux ou encore par le biais d’objets utilitaires tels que les calumets, les vêtements ou les couteaux, entre autres. Le sujet étant vaste, nous aborderons spécialement les communautés amérindiennes suivantes  : Inuit, Algonquin, Iroquois, Haïda, Navajo, Zuni et Hopi.

Familles autochtones américaines

Les trois grandes familles autochtones du Nord-Est américain  ; inuite, algonquienne et iroquoїenne, se caractérisent par un art où les animaux, les scènes de chasse et de cueillette et les activités liées à la vie de groupe sont omniprésentes. Les représentations sont souvent très proches de la réalité et les couleurs utilisées assez naturelles. 

L’art  amérindien: sculpture, bijoux et vêtement

La sculpture sur pierre, les mocassins, les capteurs de rêves, et une grande variété de bijoux comptent parmi leurs spécialités. L’utilisation du cuir, des plumes, de la fourrure, des griffes et des dents d’animaux comme matière première dans leur art et leur apparat est une pratique courante. 

Animaux et symboles autochtones

Les animaux les plus populaires de cette grande famille sont le loup, l’ours, l’orignal, le chevreuil, le renard, le castor, le lynx, le loup marin, le corbeau et l’aigle. L’inukshuk, littéralement «  comme un homme  », est également un symbole récurrent développé par les Inuits pour s’identifier et se repérer dans le désert arctique. 

L’art Haïda

Chez les Haïdas, amérindiens de la côte ouest américaine, l’art se traduit par des formes souvent géométriques ainsi que des couleurs vives. Cet art se retrouve à la fois sur les objets et les constructions de leur vie courante marquant ainsi leur identité sociale. Ils sont reconnus pour leur talent dans la fabrication de totems, de plaques murales, de masques et de bijoux. 

Haïda : Animaux et matériaux 

En plus du loup, de l’aigle, du corbeau et de l’ours, le saumon, la grenouille et l’épaulard viennent s’ajouter aux animaux typiques de cette communauté. De plus, l’utilisation du cuivre dans leur art est une de leur caractéristique.

L’art natif du sud-ouest des États-Unis

Sur le territoire des Etats-Unis, nous retenons l’art du sud-ouest issu des cultures Navajo, Zuni et Hopi. Tapis, fétiches, kachinas, peinture sur sable ainsi que bijoux d’argent et de turquoise sont des exemples de la richesse et de la variété de leur art. 

Navajo, Zuni et Hopi : turquoise et cosmologie

Notons que la turquoise (pierre et couleur) fait partie de la cosmologie amérindienne et se retrouve donc régulièrement dans son art. Cette pierre semi-précieuse serait associée à certaines propriétés curatives et plusieurs carrières sont exploitées dans le sud-ouest des Etats-Unis depuis au moins deux millénaires. Elle est considérée par les Navajos comme un morceau du ciel tombé sur la terre. 

Sud-ouest : animaux et symboles

Spirituellement guidés par l’harmonie intrinsèque à la nature, ces amérindiens vénèrent également le coyote, le cheval, le bison, le puma, le serpent, l’aigle et le corbeau. Ils accordent une importance spéciale aux quatre points cardinaux. Les pétroglyphes tels que dépeint sur les monuments de pierre de l’Arizona, de l’Utah et du Nevada leur sont aussi associés. Le kokopelli, est un des symboles que l’on retrouve fréquemment dans leur art.